Les panneaux solaires, partie intégrante de votre maison connectée

Dernière mise à jour : Il y a 6 mois

Comment utiliser intelligemment vos panneaux solaires dans votre maison connectée ?

Vous l'avez probablement vu dans la rue, à la télévision : à l'instar de la domotique, les panneaux solaires prennent de l'ampleur. 

C'est un bon début. Mais un début seulement. En effet, selon le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire dans son rapport 2018 sur les énergies renouvelables, les énergies renouvelables n'occupent que la 4è place avec parmi les sources d'énergie, derrière le nucléaire, les produits pétroliers et le gaz. Si nous comparons avec la Suède (source : Bright), qui produit plus de 50% de son énergie de manière renouvelable et l'Uruguay, 96%, nous avons de gros progrès à faire. Pourtant, selon France info, l'objectif du gouvernement est de produire 32% d'énergies renouvelables en 2030. C'est plus que nos 10,9% actuels, mais cela reste en-deça de la Suède ou de l'Uruguay.

Toujours selon le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire, la filiaire photovoltaïque se développe fortement depuis 2009. En 2016, la production a connu une hausse de 11,6% par rapport à l'année précédente. Le prix des modules photovoltaïques a baissé au cours des dernières années et le phénomène pourrait se poursuivre à l'avenir, dit l'Agence Internationale de l'énergie.

Investir dans des panneaux solaires

Les panneaux solaires vous permettent de générer votre électricité qui sera ensuite utilisée par votre électroménager, votre éclairage et tout ce qui consomme de l'électricité à la maison. Vous consommez donc moins d'énergie provenant des entreprises revendeuses d'énergie et vous dépensez moins. Vous devez bien sûr auparavant investir dans les panneaux solaires.

Énergie photovoltaïque 

Au cours de l'été, vous produisez plus d'énergie que vous n'en consommez. Vous renvoyez cette énergie à votre fournisseur habituel et votre compteur revient en arrière ou, si vous avez un compteur intelligent, communique avec votre fournisseur pour lui demander de vous rembourser. C'est ainsi que vous vendez de l'énergie à votre fournisseur, mais vous ne pouvez pas, évidemment, lui envoyer de facture. Votre facture annuelle prendra en compte l'énergie que vous avez revendue. Supposons que vous produisez 1250 kWh et que vous en consommez 3500 chez votre fournisseur d'énergie. Ce dernier ajustera votre facture et votre consommation, s'élevant normalement à 3500 kWh, sera réduite à 2250 kWh et vous payerez en conséquence.

Produisez-vous plus d'énergie que vous en consommez ? Vous recevrez un remboursement de la part de votre fournisseur pour l'énergie supplémentaire que vous avez produite. Si vous produisez 1250 kWh mais n'en consommez que 1000, vous recevrez  un remboursement pour les 250 kWh supplémentaires.

Cependant, l'énergie que vous vendez à votre fournisseur coûte moins cher à ce dernier que ce qu'elle vous coûte à vous lorsque vous la consommez. Recevoir un remboursement de la part de votre fournisseur ne devrait donc pas être votre objectif, car le retour sur votre investissement sera plus lent.

Que se passe-t-il si vous ne rendez pas cette énergie à votre fournisseur, mais la stockez dans des batteries ? C'est possible.Cela signifie que vos appareils fonctionnent sur de l'énergie gratuite, d'une certaine manière, tant qu'il y en a en stock.

Souhaitez-vous investir dans des panneaux solaires ? Selon Engie, pour une installation de 3 kWh avec intégration à votre bâti, il faut s'attendre à une facture comprise entre 9 000 et 12 000 euros. Cela revient cependant moins cher si vous choisissez d'injecter l'énergie produite sur le réseau ou si la pose de vos panneaux se fait soit sur le sol, soit sans intégration au bâti.

Le futur des panneaux solaires

Le schéma décrit ci-dessus va disparaître en 2020. Vous recevrez une subvention pour chaque panneau kWh que vous aurez généré avec vos panneaux solaires et que vous aurez rendu. Le prix des panneaux solaires baisse de plus en plus et vous pourrez donc compenser votre investissement plus rapidement.

Les paneaux solaires intégrés à votre système domotique

Si vous considérez bien les choses, vous pouvez raisonnablement conclure que votre profit sera optimal si vous allumez vos appareils lorsque le soleil brille. C'est un peu plus compliqué que cela avec certains appareils comme les télévisions intelligentes. On utilise en effet cette dernière en soirée, quand le soleil ne brille pas, ou moins. Il existe par contre d'autres appareils qui peuvent être utilisés de cette façon.

Les machines à laver, les lave-vaisselles ou sèche-linges par exemple, peuvent être connectés à Internet : vous pouvez ainsi les contrôler à distance, voire même les automatiser via votre smartphone ou tablette, mais aussi par d'autres moyens !

Il est possible de faire fonctionner ces appareils connectés seulement quand le soleil brille et quand la portée de vos panneaux solaires est à son maximum. Vous pouvez utiliser votre énergie solaire de manière très efficace et vous pouvez même faire en sorte que vos équipements les plus gourmands en énergie ne s'alimentent que de l'énergie que vous générez vous-même. Comment ?

Vous avez pour cela besoin d'un inverseur à contrôle intelligent. L'inverseur va transformer l'énergie générée par vos panneaux en courant alternatif à usage domestique. En fonction de la portée de vos panneaux solaires, de la météo et  de la consommation d'énergie estimée, l'inverseur choisit le moment idéal pour lancer votre lave-vaisselle, par exemple. Votre électroménager ne consommera ainsi que de l'énergie solaire.

Certaines marques vont même proposer à la vente des panneaux solaires pour alimenter leurs produits connectés. C'est le cas de Ring, notamment ou de My Smart Blinds.

Articles similaires

Articles les plus récents