Plongez dans l'univers des produits connectés et vous rencontrerez souvent le terme z-wave.  Nous vous expliquons ici de quoi il s'agit. Limpide !

Qu'est-ce que z-wave et quels en sont les avantages ?

        Si vous creusez plus en profondeur dans le domaine de la domotique, vous découvrirez bientôt que plusieurs marques ou systèmes utilisent différentes manières de faire communiquer les produits entre eux, via votre smartphone ou votre tablette.

         Il existe des lampes qui communiquent par le signal WiFi, mais vous êtes probablement déjà tombé sur des termes tels que Zigbee et Z-Wave. Ces derniers protocoles de communication sont généralement moins connus alors que tous deux peuvent être comparés avec le WiFi ou le Bluetooth : ils garantissent tous que les appareils peuvent communiquer entre eux.

        Précédemment, nous vous avons expliqué ce que voulait dire Zigbee, vous vous souvenez ? C’était juste là. Dans cet article-ci, nous approfondirons un autre protocole de communication : Z-wave.

Le Z-wave face au Wifi

         Z-Wave est ce qu'on appelle un « réseau maillé » (mesh), tout comme Zigbee. Mais avant toute chose, reprenons à la base : comment fonctionne un réseau traditionnel (WiFi) ?

         Un réseau maillé est agencé de sorte qu'un appareil reçoive le signal de l'émetteur, même si ce dispositif n'est pas directement connecté à ce dernier. Mais comment se fait-ce, nous direz-vous ? Tous les appareils communiquent entre eux et propagent le signal au plus loin de la source.

 

Exemple : si vous avez une série de lumières intelligentes dans votre maison, votre smartphone ou tablette communique (via WiFi) avec l’émetteur (Hub/moyeu ou Bridge/pont), qui à son tour indique aux lumières ce qu'il faut faire via le réseau Zigbee ou Z-wave. Les lampes ont elles-mêmes la possibilité d’envoyer le même signal (Zigbee ou Z-wave) l'une à l'autre.

Réseau-Z-wave

Les avantages d'un réseau maillé

         Poursuivons avec l'exemple de la série de lampes : si la connexion entre une lampe et le Hub est coupée, l’ampoule d'une autre lampe reçoit le signal qu'elle doit s'allumer - malgré la rupture de la connexion avec le Hub, la lampe reste active le. Si cela avait été un signal WiFi, la lampe n'aurait pas fonctionné.

 

         Autre situation : si une lampe est en dehors de la portée du Hub (qui, pour rappel, fait office d’émetteur), elle peut toujours recevoir le signal pour s'allumer. Imaginez, vous avez une lampe au rez-de-chaussée, au premier étage et beaucoup plus loin, dans le garage. La lampe dans le garage ne peut pas recevoir directement le signal de l’émetteur, celui-ci passe donc à travers la lampe la plus proche, qui à son tour le reçoit de l’émetteur ou d'une autre lampe.

Portée-Z-wave

          En termes d'utilisation d'énergie, il est également avantageux d'utiliser un réseau maillé : les appareils consomment peu d'énergie, de sorte qu'ils fonctionnent littéralement sur des batteries pendant des années et ne doivent pas être connectés au secteur électrique. À titre de comparaison : les appareils fonctionnant avec le WiFi doivent toujours être branchés sur une prise électrique car ils consomment plus d'énergie.

Réseau Z-wave

         De nombreux produits domotiques répondent au protocole Z-Wave pour assurer une communication stable et rapide. Le protocole vous procure une utilisation facile de vos lampes, votre thermostat, vos rideaux, votre système de sécurité et vos serrures de porte avec votre smartphone ou tablette, sans oublier la possibilité de les coordonner.

Créez facilement votre propre réseau

          Z-Wave est développé par une entreprise et tous les appareils (de différentes marques) utilisent le même chipset (jeu de puces). En d’autres termes, tous les appareils Z-Wave parlent littéralement et figurativement le même langage et communiquent facilement entre eux.

          Par exemple, vous avez une série de lumières intelligentes Z-Wave dans votre maison et vous souhaitez les connecter avec une caméra intelligente, dans le but d’allumer les lumières lorsque vous entrez. Choisissez une caméra Z-wave pour que tout fonctionne sans effort au sein de votre réseau existant.

         Avec chaque produit Z-wave que vous ajoutez à votre réseau domotique, celui-ci devient plus puissant. Les signaux Z-wave trouvent la meilleure route possible vers tous les appareils de votre maison et de nouveaux dispositifs y sont facilement intégrés. Un appareil en panne ? Pas de problème, car le réseau trouve une nouvelle route via d'autres appareils pour transmettre le signal.

Ce dont vous avez besoin pour un réseau z-wave

         Vous avez d'abord besoin d'un Hub (ou Bridge) qui, en tant qu’émetteur, convertit les signaux de votre smartphone ou de votre tablette en signaux Z-wave. Ici, vous avez le choix d'avoir un Hub Z-Wave séparé dans votre maison, qui ne remplit que cette fonction, ou d'acheter un appareil qui fonctionne également comme un Hub Z-Wave.

        Ensuite, vous pouvez ajouter sans effort les produits Z-wave jusqu'à ce que vous ayez transformé votre habitat en véritable maison intelligente : allumez les lumières quand vous entrez ou chauffez votre maison à la température que vous préférez. Ce ne sont là que quelques exemples des nombreuses possibilités offertes par un réseau maillé !

Z-wave ou Zigbee?

Chez 50five, nous aimons les comparaisons : les produits, les marques, les prix, les pommes, les androïdes et ainsi de suite, zéro limite ! Dès lors, difficile de ne pas céder à la tentation de mettre côte à côte les deux protocoles de maillage afin de les comparer. Impatient de connaitre le résultat du combat ? Voici notre article : “De z-wave ou zigbee, lequel est le meilleur ?”